Feed_24x24 Twitter_24x24 FaceBook_24x24 Youtube_24x24

Photoshop : les bases (1ère partie)

Introduction

cddam

Photoshop est un logiciel de retouche numérique très puissant (et payant, mais vous connaissez forcément quelqu'un qui connait quelqu'un chez qui vous pouvez essayer le logiciel). Il peut pour ainsi dire tout faire. C'est un point fort, mais c'est aussi une faiblesse. Effectivement, nombreux sont ceux qui se sont découragés devant la multitude des possibilités qu'offre ce logiciel. Pourtant, avec quelques notions de base, tout le monde peut réussir à l'utiliser et par la suite, inventer des techniques pour réaliser telle ou telle tâche. Car c'est l'un des points fort de ce logiciel, il est tellement complet que pour réaliser une action, on peut s'y prendre de plusieurs manières, comme expliqué dans les différents tutos du site.

Remarque : nous utiliserons ici Photoshop CS3 ; cependant, les fonctions utilisées ici étant celles de base, vous devrez vous y retrouverez sans trop de problèmes si vous possédez une version différente, ou même Photoshop Elements (qui est moins complet que Photoshop CS).

Remarque 2 : tous les screenshots de ce tutoriel sont cliquables pour les afficher en plus grand...

 

Sommaire

 

I - Démarrage
II - Premiers pas
III - Principe de base : les calques
IV - Les outils de base
V - Les options de base

 

I/ Démarrage

 

Après avoir lancé Photoshop (que nous appellerons CS), vous devez atterrir sur l'espace de travail par défaut.

01

Ne paniquez pas, l'interface n'est certes pas la plus ludique qui soit mais vous verrez plus tard qu'elle a le mérite d'être très efficace. Regardez plutôt :

02

Pas de quoi avoir peur, hein ?

 

II/ Premiers pas

 

Afin de vous familiariser avec CS, commencez par gribouillez sur une feuille blanche.

- "Quoi ? Quelle feuille blanche ? Y'a pas de feuille blanche là !!"

Je sais, attendez. Cliquez sur Fichier → Nouveau. Vous obtenez ceci :

03

Cliquez sur "OK" et vous vous retrouvez maintenant avec une feuille aux dimensions et à la résolution choisies précédemment.

04

Vous pouvez ensuite dessiner tout ce que vous voulez sur cette feuille à l'aide d'outils tels que le pinceau (raccourci clavier : B) :

05

 

III/ Principe de base : les calques

 

Ah, les calques ! Tant qu'on ne les connait pas, ils nous font peur, ils restent bizarres, impossibles à cerner. Mais dès que leur principe vous a été révélé, vous ne pouvez plus vous en passer ! Leur principe est simple, c'est le même que celui d'une vraie feuille de calque, mais en mieux.

 

Après avoir ouvert une feuille blanche ou importé un dessin en le faisant glisser directement sur l'interface de travail, cliquez sur Calques → Nouveau → Calque..., (raccourci clavier Maj+Ctrl+N) :

06

Vous obtenez alors une fenêtre "Nouveau calque" contenant plusieurs options appliquables au calque que vous êtes en train de créer :

01

Après avoir cliqué sur "OK" et obtenu votre calque, ce dernier vient se placer au-dessus de votre feuille. Vous pouvez le voir dans la fenêtre "Calques", juste à droite, au-dessus de l'"Arrière plan" :

08

 

En mode "Normal", tout ce que vous dessinerez sera vu "au-dessus" de ce qui se trouvera "en-dessous", comme dans l'image suivante, et cachera donc ce qui se trouve "en-dessous" :

09

10

 

Le mode "Produit" est obtenu en sélectionnant "Produit" dans le menu déroulant de la fenêtre "Calques", à droite de votre écran :

11

On peut ensuite rajouter autant de calques que l'on veut. Faites cependant attention à leur place dans la fenêtre "Calques", ça a son importance.

12

Et maintenant, vous allez voir la particularité du mode "Produit" :

13

Exemple de l'importance du mode "Produit" pour le tramage sur ordinateur :

14

15

(Si vous voulez en savoir plus sur le tramage sous Photoshop, suivez ce tuto !).

Comme vous l'aurez remarqué dans le menu déroulant où vous avez trouvé le mode "Normal" et le mode "Produit", il existe de nombreux autres modes de fusion des calques sous CS. Le meilleur moyen pour les appréhender reste encore de s'en donner à coeur joie avec le logiciel, de tester dans tous les sens et de voir ce qu'un calque rend lorsqu'il est mis en mode "Produit", "Superposition", "Lumière tamisée", et bien d'autres encore...

 

IV/ Les outils de base

 

Afin de faire vos premiers pas sous Photoshop, voici les quelques outils utiles dont vous aurez probablement besoin sous CS (attention, certains sont volontairement passés). Les lettres entre parenthèses indiquent le raccourci clavier correspondant à l'outil en question. Il vous suffit de taper sur la lettre indiquée pour avoir accès automatiquement à l'outil.

(V) :

Outil de déplacement, soit d'une zone sélectionnée sur un calque, soit de tout le calque si aucune zone n'a été sélectionnée.

(M) :

Outil de sélection, rectangulaire ou éliptique. On peut sélectionner plusieurs zones en même temps en maintenant appuyé la touche maj (Shift).

(W) :

Outil de sélection rapide, ou baguette magique. Cet outil sélectionne automatiquement toute une zone délimitée.

(B) :

Outil pinceau, ou crayon. C'est un outil qui... ben... porte bien son nom.

(S) :

Outil tampon. Pour dupliquer, il faut maintenir la touche "Alt" enfoncée. Vous verrez une petite visée apparaitre. Cliquez alors avec la souris à l'endroit que vous voudrez dupliquer, puis, plus loin sur votre feuille, en ayant relaché "Alt", faites comme pour peindre avec le pinceau. L'outil reproduira ce qu'il y a sur votre feuille en partant du point visé.

(E) :

Outil gomme, comme son nom l'indique.

(G) :

Outil pot de peinture. Teinte toute une zone délimité de la couleur choisie.

(T) :

Outil texte. Il faut sélectionner un rectangle dans lequel sera enfermé le texte.

(U) : Outil de tracé. Ce que vous tracerez avec cet outil (segment, rectangles, élipses, etc...) sera automatiquement mis sur un nouveau calque, par-dessus celui sur lequel vous vous trouviez.
(I) :

Outil pipette. Il permet de sélectionner une teinte n'importe ou sur l'espace de travail.

(X) :

Option qui permet d'inverser l'ordre des teintes de votre outil pinceau ou gomme. On peut les voir dans la barre d'outils, tout en bas. Il s'agit des deux carrés l'un sur l'autre. Très utile avec l'outil gomme lorsque l'on enlève ou remet de la trame sur un calque de remplissage (option qui n'a pas été expliquée ici).

 

Il faut aussi savoir que presque tous les outils en "cachent" d'autres dont les fonctions sont assez proches.

16

 

V/ Les options de base

 

Comme je vous l'ai dit au début, CS est très puissant et très complet. Vous pourrez le vérifier en allant fouiner dans les différents menus. Mais en plus de tout ce qui est visible, il existe une multitudes d'options sélectionnables grâce au clic droit de la souris. En effet, vous pouvez par exemple changer le diamètre de votre pinceau, sa dureté (contraire de flou), et sa forme en cliquant simplement sur le bouton droit de la souris, curseur au-dessus de la feuille.

17

Ce genre d'option existe pour chaque outil, mais pas seulement. Il en existe aussi pour les calques.

Attention, en fonction de l'endroit exact de votre curseur lorsque vous cliquez sur le bouton droit, vous n'optenez pas les mêmes options pour les calques.

18

19

On peut également ouvrir une fenêtre d'option pour les calques. Il ne s'agit pas exactement d'options, c'est le style du calque.

20

21

 

À vous de jouer maintenant.

 

Conclusion :

 

Comme le nom de ce tuto l'indique, il ne s'agissait ici que des bases, voir de la base des bases, juste assez pour se lancer sans trop d'appréhension. Le logiciel a tellement de possibilités que même les professionnels de la retouche photo ne l'utilisent pas à 100%. J'ai donc volontairement omis énormément de choses, ce qui aura peut-être fait crié les habitués du logiciel, mais la priorité ici était de garder ce tutoriel accessible.

D'autres tutoriels viendront compléter ces manques, pour celles et ceux qui n'avaient pas osé s'attaquer à CS et qui, à la suite de ce tuto, en voudraient plus, et aussi ceux qui connaissent déjà les bases mais qui en redemandent encore. En attendant, n'hésitez pas à tester toutes les différentes options que vous trouverez dans ce logiciel, c'est encore la manière la plus ludique d'apprendre... et qui sait, ces tatonnements pourraient vous surprendre et vous faire découvrir des techniques originales pour arriver à vos fins.

PS : J'espère qu'à la suite de ce tuto, vous ne penserez plus que les utilisateurs de CS sont des masochistes...