Feed_24x24 Twitter_24x24 FaceBook_24x24 Youtube_24x24

[Sbs] Feutres - La méthode Plumy

Feutres à alcool - La méthode Plumy

plumy_shojoJe ne suis pas une habituée des feutres à alcool, et je les utilise très rarement pour des illustrations - beaucoup pour pour coloriser vite fait des strips ou de dédicaces - aussi ma méthode pour une illustration complète est elle relativement incertaine et immature. On peut considerer que ce que je réalise est du niveau "baby dry" ;b

Ce dessin a été réalisé sur du papier machine bas de gamme 80gr. Pas le meilleur média pour utiliser les feutres selon beaucoup : Il boit beaucoup la couleur, les feutres transpercent même, et il est difficile de mélanger les feutres dessus. On leur préfère souvent le papier layout, ce papier spécial feutre à la surface vernis qui ne boit pas la couleur et permet de nombreux mélanges...Peut être même trop à mon goût. C'est certainement parce que je ne maitrise pas encore assez, mais je ne suis pas vraiment à l'aise sur papier layout et ai tendance à y préferer le papier machine, justement parce qu'il absorbe la couleur.

Interêts et inconvenient des feutres à alcool selon moi: Les feutres à alcool, c'est....

- Un média facile à utiliser : Pas besoin d'installation compliquée, on prend ses feutres, et on y va ! Lorsque l'on a des notions en trad quand au maniement du pinceau, passer aux feutres est relativement aisé.
- Un moyen facile de gérer ses couleurs : On sait ce qu'on utilise, pas de mauvaises surprises, je sais exactement le rendu que j'aurais pour la peau, etc. Cela peut devenir un inconvenient lorsque l'on veut réaliser des ambiances particulières, mais je pallie à ça en traitant systématiquement mes dessins à l'ordinateur après coup.
- Une question de rapidité : Les feutres à alcool peuvent soient être utilisés tranquillement et donner un aspect "cellulo", soit rapidement et se mélanger. Plus l'on repasse, plus y'à d'alcool, pour le mélange est effectif et l'on a droit à de jolis effets...
- Les inconvénients sont bien évidement le prix, et la quantité de feutres à alcool dont il faut disposer pour réaliser des illustrations complètes. D'autant plus que ces feutres finissent par mourir et qu'il faut les changer, etc... Colorier uniquement aux feutres à alcool n'est pas donné. Sur ce dessin, j'utilise une gamme de couleurs relativement limitée et principalement basée sur les "Gris taupe", car malgré le nombre conséquent de feutres que je possède, je n'en ait pas encore assez pour faire autre chose. Les gris taupes offrent l'avantage de se mélanger aisement aux autres couleurs pour former des ombres etc.

Références couleurs des feutres utilisés sur ce dessin :

Promarkers :
La peau : Vanilla, saffron, sandstone
Les gris taupe : Warm Grey 1, 2, 3, 4, 5
Blender.

Copics :
La peau : Skin white, Brick beige
Vert :Putty
Marron : Champagne
 
 

Avant de commencer, je dispose 2 feuilles de brouillon sous mon dessin, pour protéger la table, car à travers du papier machine, ça va forcement traverser.
Je commence toujours par la peau, par habitude. J'ai eut un peu de mal à me remettre dans le bain pour le début du dessin ^^".... La pose de couleurs s'effectue comme avec n'importe quel média, du plus clair au plus sombre en respectant la provenance de la lumière - un contre jour léger en l'occurence -. On me voit repasser pour unifier après coups sur les ombres, comme je suis désordonnée XD....
Pour la peau du personnage à droite, j'utilise exclusivement un feutre copic, ces fameux feutres à pointe souple, un amour à utiliser *_*...
Je m'attaque ensuite au costume de Valery. Le procédé est relativement simple, d'autant plus que j'ai 5 niveaux de gris. Autant pour la peau j'allais tranquillement, autant pour le vêtement, il faut aller plus vite pour utiliser l'une des caracteristiques des feutres, à savoir ces mélanges presque aquarelles qui s'effectuent grâce à l'alcool. C'est pourquoi il est habituellement conseillé d'utiliser du papier layout, sur lequel l'alcool sèche moins vite et permet de réaliser beaucoup mieux ces mélanges, comme je l'ai dit en début d'article.

( 2eme video effacée, toutes nos excuses)

La suite de la colo de la veste principalement. J'essaye de jouer autant avec des dégradés "mixés" qu'avec des dégradés plus net qui sont réalisés lorsque l'on laisse sécher entre 2 couches.
Je vais comme une bourrine sans me soucier du liseré sur le bord de la veste, puisque par la suite, je le recouvre de jaune, mais surtout, je met du stylo à encre gel argenté dessus. Ca ne se verra pas au scanner, mais ça fera office de "lumière" et surtout ça dissimulera tous les débordement lors de la couleur.
Le feutre que j'utilise pour la couleur jaune est une marque dérivée de feutres à alcool, un "Twin tip" de la marque magic Markers. Il n'a pas d'autres particularité que d'être le seul jaune que je possède ;b
Par la suite, rattrapages de bourdes, le retour ! J'ai abondement débordé sur les rubans blanc lors de la colo de la veste. Je transforme ces débordements en ombres voulues. Par la suite, la colo du bras, grace à la couture, il y à une sorte de zone délimitée. Avec des feutres, il vaut mieux coloriser par zones délimitées, je n'aurait jamais put faire toute la veste d'un coup, ou alors j'aurait eut un effet très "cellulo" avec des ombres très nettes.

 

 
 
 
 
J'attaque d'autres morceaux de la veste, toujours selon le concept des "zones". Je pense que c'est sur cette video que l'on peut vraiment constater l'effet donné par les feutres qui se mélangent.
Encore une fois, je transforme les dégats sur le ruban blanc en "ombres". J'utilise le blender pour rediluer autant que possible les erreurs, tout en repassant du gris clair. Je joue également sur le contraste formé par l'ombre sur la veste, et j'arrive ainsi à récuperer le ruban.
Comme je ne suis pas vraiment organisée, je repasse encore uen fois sur la veste au milieu. C'est tout simplement du au fait qu'en séchant, les couleurs s'éclaircissent un peu, et c'est après coup que je réalise que je voudrais plus sombre.
J'attaque ensuite le fond. Encore et toujours, j'utilise ma gamme de gris taupes ! Je pose des couleurs relativement grossières et peu détaillées, par pure flemme, et je réombre avec un vert pour changer légèrement la teinte des batiments, que Valery ne se fonde pas dedans. Toujours aussi organisée, je repasse aux vêtements de Valery, pour coloriser le gant. Je souhaite un effet assez solide, alors je pose les couleurs de manière assez sèche, et dilue un peu les bords au blender pour la forme.

 

 
 

Encore et toujours, je réombre les vêtements, et ce de manière plus tranchée vu que l'encre à un peu séché.
La livre est colorisé de manière relativement basique, avec du gris et du marron pour faire des tachouilles. Je m'attarde un peu sur l'utilisation du brush pen, qui est au final essentiellement une question d'habitude : Passer plusieurs coups de pinceau légers finit par former des mèches fines et maitrisée. Le vêtement d'ilian est colorisé de manière opaque avec un feutre à alcool noir - encore une merveille ! - et comme le contraste du noir l'a vraiment palie, je reombre sa peau.

La colo de l'arcade, relativement basique. La différence de traitement que due a l'utilisation de la pointe fine plutôt que de la pointe large que j'utilise habituellement. Cela donne ainsi un effet plus "solide" qui convient à la pierre. Je rajoute au feutre gris le feutre vert pour obtenir la même combinaison que sur l'arrière pln.
Ca semble un peu "gros" sur le coup, mais j'ombre très fortement à coup de brush pen en suivant la forme de la pierre. Cela permet d'accentuer son coté "décor". Je retourne la feuille pour pouvoir effectuer toujours le même geste du haut vers le bas.
En réalité, bien souvent, les dégradés assez "gros" qui font peur à réaliser sont ceux qui se révelent les plus efficaces. J'ai passé beaucoup plus de temps sur la veste que sur l'arcade, et pourtant l'arcade est plus "efficace" visuellement.

 

 

La colo du ciel ! Faire un grand ciel bleu pour ce Londres toujours gris ne me semblait que peu probable...J'ai donc décidé de jouer sur le blanc et de réaliser les nuages gris, tout simplement. Pour un effet très évaporé et flouté, j'utilise énormement le blender pour alcooliser la feuille avant de passer les feutres gris niveau 1 et 2.
La colo des cheveux de Valery, petit soucis : Comment réaliser son chatain? J'opte pour utiliser le feutre "couleur peau 3" et du marron. Ca se rapproche un peu trop du blond, mais après, je passe direct au rouge XD...Et surtout, vu les teintes générales du dessin, je ne peux pas me permettre de...
Par la suite, finalisation des morceaux oubliés, bas de la veste et gants, retouches au niveau du ciel, et voila, prêt au scann !

Dans l'ordinateur, bidouillages habituels de niveaux en ctrl + m, un peu de "réglages de couleurs" pour tirer plus vers le bleu et vert un dessin trop chaud, et ajout d'une texture ainsi que d'un petit cadre. Finito.

1

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vous pouvez commenter ce Step by Step et poser vos questions sur le forum : Cliquez ici !

.