Feed_24x24 Twitter_24x24 FaceBook_24x24 Youtube_24x24

Le sens de l'action

cddamAvant de commencer ce tutoriel sur le "sens de l'action", il faut déjà expliquer ce qu'est le sens de lecture et avant ça, dire que ce tutoriel n'est pas une absolue vérité, qu'il est plus tiré de mon expérience que de théories avérées et qu'il est peut-être incomplet.

 

 

 

Le sens de lecture...

 

On appelle le sens de lecture le sens dans lequel se déplace le regard lorsqu'on lit. En France, on le nomme courament le sens de lecture français, ou occidental parfois, par opposition avec le sens de lecture dit "japonais" ou "oriental".

Le sens de lecture occidental se fait de gauche à droite et de haut en bas alors que le sens japonais se fait de droite à gauche et de haut en bas.

 

fig0102r

 

"D'accord, mais ça on le sait déjà, tu ne nous apprends rien là..."

 

Certes. Mais bien qu'il nous soit très facile de lire des mangas dans un sens ou dans l'autre, il est beaucoup plus difficile de les dessiner en tenant compte de tous les problèmes possibles liés à ces sens.

 

Voici un test :

fig03r

Ce test (qui n'est pas exactement l'original) a vu apparaître des résultats étonnants. Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, les réponses ne sont pas du 50-50. Dans la majorité des cas, les gens (adultes et adolescents français ou occidentaux) ont répondu que ce bus allait de gauche à droite. Chez les enfants, une très grande majorité a répondu qu'il allait de droite à gauche, parce qu'on ne voit pas la porte du bus... logique... Mais alors pourquoi chez les adultes et adolescents, le résultat n'a pas été le même ?

Attention, blabla ne reposant sur aucune expérience scientifique :

 

Pour simplifier la chose, disons qu'en France (occident), nous baignons dans ce sens. Ça commence par la lecture et l'écriture en français, les frises chronologiques en histoire, les courbes en maths, les graduations sur une règle, la lecture des BD, des menus au restaurant (entrées à gauche et desserts à droite), la signature, etc... Même les courses en athlétisme sont le plus souvent vues dans ce sens pour les spectateurs. Bref, énormément de choses se font dans ce sens, si bien qu'il en devient naturel voire logique ou normal. Et la lecture de quelques mangas dans leur sens original ne pèse pas lourd à côté de tout le reste. On pourrait presque dire que nous sommes en quelques sortes conditionnés dans ce sens, c'est un peu exagéré comme terme volontairement.

 

... et le sens de l'action

 

"Mais quel rapport avec le sens de l'action ?"

 

Et bien prenons l'exemple d'un bonhomme dessiné en train de marcher. S'il va dans le sens de lecture, l'action se passe dans ce sens, on a l'impression qu'il "va" quelque part. Au contraire, s'il marche dans le sens inverse, en temps que lecteur, on a l'impression (légère certes) qu'il "retourne" quelque part.

 

Dit comme ça, ça ne semble pas forcément évident ou logique, ce n'est peut-être même pas ressenti par certains. Voici quelques exemples :

fig0405r

La case A semble plus fluide à la lecture que la case B. Pourquoi ? Tout simplement parce que l'action va dans le même sens que le sens de lecture. Ce n'est pas flagrant, ça ne se voit pas toujours mais instinctivement, dans la case B, le regard du lecteur se "heurte" au sens du bonhomme. Dans certaines conditions, ce serait une bonne chose, dans ce cas précis, ça nuit à la fluidité de la lecture.

 

Je ne vous sens pas convaincu. Alors voici un autre exemple :

 

fig0607r

 

Dans la page C, la lecture semble plus fluide, l'action "coule" plus naturellement que pour la D dans laquelle cette impression est moins ressentie. Pour schématiser, on peut le montrer de cette manière :

 

fig0809r

 

Mais s'il ne s'agissait que de fluidité... Placer l'action dans le sens contraire au sens de lecture peut avoir des répercussions néfastes et peut engendrer des erreurs :

 

fig1011r

 

Dans le E, tout s'enchaine, on peut presque percevoir l'action comme dans un film. Par contre, dans le F, on a une impression de saccades. De plus, si l'on plaçait l'onomatopé de façon logique par rapport au sens de l'action, on entendrait la chute avant de la voir.

 

C'est le même problème dans l'exemple suivant :

 

fig12r

Ici, on peut constater que dans le sens de lecture, le caillou rebondit sur le lampadaire avant d'avoir été shooté par le bonhomme. C'est donc plus qu'une simple gêne à la lecture, ça en devient une erreur. Il aurait suffit d'inverser le dessin pour qu'il soit juste.

 

Conclusion

 

Pour conclure, on peut dire que le sens de l'action et le sens de lecture sont liés. En règle générale, on ne commet que très peu d'erreurs lorsque l'on dessine dans notre sens de lecture habituel car instinctivement, on comprend l'enchainement que doivent prendre les actions, on a assimilé cette orientation. Mais généralement, lorsque l'on dessine dans le sens contraire, soit dans le sens japonais pour des français par exemple, le sens de l'action n'est plus habituel. On obtient alors des erreurs. Parfois, elles ne nuisent pas à la compréhension bien qu'elle réduisent la fluidité de la lecture mais le plus souvent, elles gênent à la lecture, voire, empêchent le lecteur de comprendre l'action du premier coup d'œil.

 

Pour résumer : l'action (le mouvement) doit aller généralement dans le même sens que le sens de lecture soit :

  • de gauche à droite en sens de lecture Français.

  • de droite à gauche en sens de lecture Japonais.

 

Donc si vous dessinez dans le sens japonais (et français aussi), reprenez vos planches en pensant au sens de l'actions, vous pourriez avoir quelques surprises...