Feed_24x24 Twitter_24x24 FaceBook_24x24 Youtube_24x24

[Sbs Planches] - La méthode Twiddletramp

Etape 1 : Elaboration du scénario.

Quand on travaille à plusieurs, on se concerte en tout premier lieu sur le contenu de l'histoire. On a pris ici l'exemple d'une planche tirée d'une histoire en plusieurs chapitres. On se concerte donc sur le contenu et le déroulement d'un chapitre. Les idées des uns apportent à celles des autres et on peut, à plusieurs, avoir les différents avis et points de vue par rapport à l'histoire.
On est trop souvent parti en live en partant d'un point et en s'hasardant en chemin pour arriver à une fin probable. Maintenant, on a pris la bonne habitude de tout planifier, du moins dans les grandes grandes lignes et par étapes pour tenir de bout en bout.

Etape 2 : écriture du scénario.

Là, c'est le moment où Girl décide de faire une nuit blanche... Elle s'assoit devant son pc avec une bonne tasse de caféolé (qu'elle re-remplit autant de fois que nécéssaire dans la-dite nuit ) et elle regarde la page blanche à l'écran pendant quelques minutes.
Elle repense à tout ce qui s'est dit : tout ce qu'il y aura dans le chapitre.
Le premier stade, est de poser toutes les grandes idées pour ne rien oublier et avoir une vue d'ensemble. Une fois que c'est fait, ordonner ces idées, ensuite les détailler en scènes et en fin, écrire les scènes. Au final, on arrive à quelque chose de très précis avec souvent des propositions de cadrages ou de plans de vue et un bon premier jet des dialogues.
1_r C'est une chose que l'on ne faisait pas vraiment avant, plutôt verbalement, laissant au soin de la dessinatrice de se dépatouiller avec un chiffon où les grandes idées avaient été posées en vrac. L'écriture du scénario paraissait un boulot paraissait fastidieux, mais maintenant, il est devenu très intéressant et inévitable.

Etape 3 : story-crayonnage

2
Alors, ça par contre, il me semble que c'est une spécialité T.T.sienne... Plus poussé qu'un story-board mais moins détaillé que la plupart des crayonnés d'autres dessineux.
Les T.T. ont la bonne idée de ne pas être emballées par le crayonnage. Alors faire un storyboard puis un crayonné propre des pages, c'est demandé deux fois trop. Aussi, chez nous, c'est une étape deux en un.
Sur la base du scénario fourni, la dessineuse jette sur le papier l'ébauche des planches.
Les marges sont posées d'office. Quand on dessine dans le but de la publication -même amateure- elles sont vitales si on ne veut pas risquer de voir disparaitre un bout de texte ou une partie d'image importante.  
Comme on peut le constater, c'est très sommaire. Et par rapport au scénario écrit, il y a quelques arrangements à la liberté du dessineux. Chacun met son grain de sel.
On voit aussi quelques trous ici et là, comme une belle case vide "ville" sur cette planche. Répartition des tâches oblige, One ne se sent pas de faire les décors complexes, ce sera donc à quelqu'un d'autre de rajouter de dessin de ville cité dans le scénario.

Alors, oui, c'est très sommaire comme crayonné. A vrai dire, ça relèverait plus du guidage puisque c'est à l'encrage que tout cela sera affiné. Mais bon, comme on n'aime pas faire du crayonné ni perdre du temps, on se dit que si on peut le faire au crayon, on peut le faire aussi directement à l'encre /o/ ! -parfaitement déconseillé en vérité-.


Etape 4 : encrage

3_r L'encrage est un boulot commun et qui se fait en plusieurs stades. Comme pour l'écriture du scénario, du plus global vers le détail. Même si sur cette planche, il n'y a pas des masses de boulot.
Un premier encrage basique pour fixer les traits, puis un deuxième encrage pour épaissir certains traits, viennent ensuite les hachures et les zones de noir.Certains passent par la table lumineuse, nous on encre directement sur le crayonné. Il faut dire qu'il n'y a pas grand chose à sauvegarder pour la postérité =P !
4_r Généralement, on gomme après le premier encrage. Certaines encres supportent assez mal le frottement de la gomme, donc, on le fait avant de faire trop de noirs.

Etape 5 : intervention du PC

Scanner, c'est déjà une belle affaire ! Il nous a fallu un moment pour trouver les options adéquates : pas de pertes par rapport à l'image d'origine, mais aussi scannage utile avec les niveaux pré-réglés. pour nettoyer un max l'image. Ca avance déjà le travail.
Nettoyer la page c'est important u_u;; Des fois, les yeux ne voient rien, mais l'imprimante elle, elle te sort plein de cracras comme par magie...
Ensuite, on va avoir le lettrage et le tramage, mais aussi la retouche d'image : s'il y a des effets de blancs très fins à rajouter, dans les cheveux ou les yeux par exemple, c'est plus facile et plus propre de le faire avec un pinceau fin sous photoshop avec la loupe. Ou si certains traits ont été un peu ratés à l'encrage, on efface les bévues.
5
6
Rajout des images qui manquent et qui ont été préparées à part. Ici il s'agit de "la ville". Et enfin lettrage et tramage. Voir les tutos !
7_r ...8_r
Et voilà notre page terminée !

.

.