Feed_24x24 Twitter_24x24 FaceBook_24x24 Youtube_24x24

Les stylos

Aaah, les stylos ! Rares sont les dessinateurs qui n'y ont jamais touché - à part peut-être quelques aficionados de la plume qui l'ont adoptée au berceau et qui la conservent jusque dans leur tombe... C'est que les stylos demandent moins de maîtrise que la plume, sont quand même bien pratiques, et puis il faut bien avouer, c'est ce qu'on a généralement sous la main.

Et puis vient un temps où le dessineux se dit que peut-être, il y a mieux que le stylo bic qu'il utilise en cours pour encrer ses dessins (ou pour dessiner direct au stylo). Et là, il découvre généralement une jungle de stylos un peu élaborés dont il ne sait pas forcément quoi faire. Cet article se présente sous forme d'avis sur les stylos qu'on a pris l'habitude d'utiliser, en espérant que ceux-ci vous permettent de mieux cerner ce qui pourrait vous intéresser dans cette jungle. Alors certes, l'outil ne fait pas le dessinateur, mais on est bien contents quand on trouve chaussure à son pied ;p


Stylos à bille

bic_noir

  • Type : stylo à bille
  • Prix : pas cher ! *o*
  • Disponibilité : trouvable partout ! *o*
  • Tailles disponibles : vous n'avez généralement pas le choix >D



cddam queue

Le stylo bic, un stylo à bille noir à pointe médium en ce qui me concerne. Il est très maniable, léger, il se mange bien aussi même si son goût n'est pas très... prononcé.

C'est vraiment pas un mauvais stylo, on peut faire toutes sortes de choses avec pour peu qu'on prenne le temps de les faire correctement. Ca va des traits épais et bien noirs (en passant plusieurs couches) jusqu'aux traits fins, voire très fins et clairs, en passant par toutes les nuances situées entre ces deux extrémités. C'est donc tout à fait possible de faire des dégradés avec ce stylo si l'on a un bon touché et un peu (beaucoup) de patience. On peut même faire un rendu trame avec.

Les inconvénients ? Le trait n'est pas continu, il y a toujours des petites zones moins noires que d'autres en fonction de la vitesse du tracé, de l'orientation du stylo, etc... De plus, le rendement du stylo change quand on arrive à 1/3 de l'encre environ. Et comme dit un peu avant, ça prend énormément de temps au final pour avoir un rendu très propre et il faut une feuille épaisse qui ne gondole pas car quand on veut faire un trait bien noir, il faut passer plusieurs couches et appuyer fort sur la feuille, ce qui la creuse un peu. Et comme l'opération est répétée de nombreuses fois, la feuille se gondole et c'est gênant.

 

Voilà, s'il fallait rajouter un petit truc, je dirais que ce stylo est très bien pour les croquis et le story board mais pour les planches finalisées, il existe du matos avec un rendu similaire avec un bien meilleur rendement.




 


Pilot V5 et V7

Pilot V5

  • Type : roller à encre liquide
  • Prix : ~ 1,20 € pièce
  • Disponibilité : trouvable en grandes surfaces
  • Tailles disponibles : 0,5 (écriture 0,3) et 0,7 (écriture 0,5)



lunalithe queue
Les + :
- trouvable en tout lieu et à toute heure ! XD
- durée de vie extra longue
- prix très intéressant

Les - :
- encre brillante, qui ne sèche pas automatiquement (risque de tache)
- nécessite un bon papier, car risque de "bavure", d'"étalage" de l'encre
- parfait pour écrire, mais beaucoup moins pour dessiner.







alhia queue
En tant que stylos tubulaires à encres liquide, ils ont forcément leurs avantages et inconvénients, mais je dois avouer que je continue à les utiliser de manière régulière. L'inconvénient majeur que je leur trouve, c'est le fait qu'ils peuvent baver (l'encre est vraiment liquide). Les avantages majeurs qui font qu'ils gardent une place privilégiée dans mon coeur, c'est leur fluidité et la couleur noire du trait. Je les utiliserais pas forcément pour des planches (même si c'est faisable), mais j'adore les utiliser pour repasser sur des crayonnés, particulièrement quand le papier est un peu épais (ça évite de baver). Dès que je dessine de manière un peu « nerveuse » (plutôt qu' « appliquée ») je les privilégie.



 


Staedtler pigment liner

Staedtler

  • Type : feutre à encre à pigmentation
  • Prix : ~ 2,50 - 3€ pièce (12€ le pack de 4)
  • Disponibilité : magasins spécialisés
  • Tailles disponibles : 0,05 - 0,1 - 0,2 - 0,3 - 0,4 - 0,5 - 0,6 - 0,7 - 0,8 (voir ici)



lunalithe queue
Les + :
- l'encre ne sèche pas, autonomie de 18 heures sans être capuchonné
- la pointe ne s'enfonce pas
- bonne tenue en main du stylo grâce à son corps caoutchouteux

Les - :
- durée de vie limitée : <10 planches
- encre plus "gris foncé" que "pur noir"
- plus onéreux







alhia queue
Mes grands chouchous pour l'encrage des planches. Ils ne bavent pas, ont un trait régulier, la mine ne s'enfonce pas, un vrai bonheur. En plus ils sont disponibles dans tous les diamètres qu'on peut vouloir. Par contre, la pointe s'use vite, encore plus lorsque vous avez tendance à bourriner (comme moi \o/). Mais sinon, je ne peux plus m'en passer.






benji queue
L'unique stylo que j'utilise et pour cause, il est très pratique de par ses nombreux diamètres existants (0,05 mm à 0,8 mm) et sa disponibilité dans à peu près tous les magasins de dessin. Question régularité, on ne risque pas d'être surpris, on sait à quoi s'en tenir lorsque l'on en achète, il s'agit de stylos réguliers sur le trait et agréables à manier. Le point négatif repose surtout sur leur durée de vie assez courte et aussi sur l'opacité du noir, assez faible, malheureusement. Néanmoins ils restent pour moi un outil indispensable aussi bien sur les illustrations que sur l'encrage de planches. Enfin, on peut les trouver en pack de plusieurs stylos de différents diamètres, bien pratique pour débuter, ainsi qu'à l'unité, quand on sait ce que l'on veut !



 


Uni pin fine line

Unipin

  • Type : feutre à encre
  • Prix : ~ 2,40€ pièce (existe en packs)
  • Disponibilité : magasins spécialisés
  • Tailles disponibles : 0,05 - 0,1 - 0,2 - 0,3 - 0,5 - 0,8



lunalithe queue
Les + : prix abordable, pour un rapport qualité / prix intéressant

Les - :
- l'encre sèche très vite ; bien refermer la pointe après utilisation.
- la mine du 0,05 est très fragile et se tord si elle est utilisée par un bourrin comme moi ! XD
- durée de vie limitée : <10 planches pour le 0,1







alhia queue
Pour moi, ce sont des Staedtler en version moins bien (et encore moins bien que des Faber Castell). La pointe s'use très vite et devient rapidement arrondie, ce qui fait que pour un stylo de diamètre 0.8 vous vous retrouvez en fait avec un 0.5 (au mieux). L'encre devient grise à la fin du trait. En pratique, lorsque j'encre avec ces stylos, je me retrouve obligée de repasser plusieurs fois un trait pour avoir le trait que je veux, c'est pas l'idéal.



 


Faber Castell ecco pigment

FaberCastell

  • Type : feutre à encre à pigmentation
  • Prix : ~ 2€ pièce (existe en packs)
  • Disponibilité : magasins spécialisés
  • Tailles disponibles : 0,1 - 0,2 - 0,3 - 0,4 - 0,5 - 0,6 - 0,7 - 0,8



alhia queue
Ils ont pour moi l'exacte même fonction que les Staedtler : des stylos qui ne bavent pas, disponibles dans plein de diamètres, que j'utilise pour l'encrage de planche. Ils réussissent pas mal leur boulot, et pendant longtemps je n'ai pas perçu de différence entre les Staedtler et les Faber Castell. Maintenant, si : je trouve le trait des Faber Castell plus irrégulier que ceux des Staedtler. Mais c'est une bonne alternative à moindre coût.




 


Pigma Micron Sakura

sakura_micron

  • Type : feutre à encre à pigmentation
  • Prix : ~ 3€ pièce (12€ le pack de 4)
  • Disponibilité : achat en ligne et quelques magasins spécialisés (Graphigro...)
  • Tailles disponibles : 0,05 - 0,1 - 0,2 - 0,3 - 0,4 - 0,5 - 0,6 - 0,7 - 0,8 (voir ici)



T.T.Girl queue
Waterproof, séchage rapide, débit fluide pour des tracés nets, c'est un stylo à point tubulaire homologue de nos Staedtler mais version japonaise et à l'encre un peu plus brillante =3 Certains en ont fait leur chouchous, personnellement, après un premier essai, je n'ai pas vraiment été convaincue ^^" La pointe s'use vraiment très vite, elle fond comme neige au soleil. Ou du moins, je dirais que ce n'est pas très rentable pour les bourrins comme moi.



 


Rotring (isograph, rapidograph)

rapidograph

  • Type : stylo à pointe tubulaire à encre de chine
  • Prix : ~ 30€
  • Disponibilité : magasins spécialisés
  • Tailles disponibles : 0,1 - 0,13 - 0,18 - 0,2 - 0,25 - 0,3 - 0,35 - 0,4 - 0,5 - 0,6 - 0,7 - 0,8 - 1 - 1,4 - 2,0



maid_grain queue
Les Rotring, pour commencer, c’est ce qu’on appelle des stylos à pointe tubulaire. La pointe du stylo d’où coule l’encre est en métal. Et c’est ça qui fait la spécificité du rotring : la pointe étant en métal, elle ne se déforme/s’écrase pas sous la pression ou au fil du temps, elle garde toujours la même épaisseur. Donc pour résumer quand on choisit de dessiner au rotring, c’est pas pour pouvoir faire pleins de jolis déliés mais pour avoir toujours la même épaisseur de trait. Au lieu de jouer sur la pression que l’on exerce habituellement sur le feutre pour avoir un trait plus ou moins épais, ici on changera de rotring pour changer d’épaisseur. Il existe donc plusieurs épaisseurs de rotring allant de 0.1 à 2.0. (Attention quand on dit 0.1 ça n’a rien à voir avec les feutres 0.1 qu’on peut trouver chez Staedtler ou Faber Castell, ça correspond plutôt à un 0.05, il faut donc tester pour trouver la gamme d’épaisseur qui vous convient.)

La pointe tubulaire exige par contre de tenir le stylo à la verticale de la feuille lorsque de l’on dessine, et non pas penché, c’est une habitude à prendre.

 

rapidograph_pointe

La pointe tubulaire des rotring

 

Il existe deux types de rotring : les isograph et les rapidograph. Les isograph ont un système de cartouches rechargeables tandis que les rapidograph ont un réservoir lui aussi rechargeable. Dans les deux cas la caractéristique importante du rotring c’est d’être rechargeable et ce à l’encre de Chine, or l’encre de Chine résiste mieux au gommage.

rapidograph

Rapidograph

isograph

Isograph

Personnellement je me suis mise au rotring parce que j’en avais marre de bousiller tous mes feutres en faisant ma bourrine avec, d’autant plus que je m’en servais aussi dans le cadre scolaire, pour tracer des plans et que j’avais besoin que l’épaisseur du trait soit constante. Du coup hop je me suis prise un set College Isograph et quand je les ai eu ça a un peu été une révélation parce que je me sers pas tant que ça des déliés dans mes dessins et que j’aime beaucoup la façon dont le rotring glisse sur le papier, ça me permet d’avoir pile le trait que je veux, pas tremblotant, juste bien. Et j’aime beaucoup l’encre qui est fournie avec, elle a un beau noir et une bonne texture.

Enfin le reproche qu’on fait souvent aux rotring c’est de se boucher facilement. En effet comme la pointe métallique est très fine, si on ne laisse pas le rotring bien à l’horizontale et qu’on ne s’en sert pas pendant un certain temps, l’encre sèche et bouche la pointe. Mais au final j’ai jamais eu de gros problème avec les miens, si jamais ils sont un peu bouchés il suffit de les démonter, de les rincer pour faire partir l’encre séchée (à la limite on peut les laisser tremper dans un verre pendant une heure) et hop le tour est joué, tout est expliqué dans la notice de toute façon.


Donc les avantages :
- l’encre de Chine
- l’épaisseur constante du trait
- les cartouches rechargeables

Et les inconvénients :
- devoir tenir le stylo à la verticale de la feuille en dessinant
- le prix (mais ça se rentabilise vu que les feutres ne sont pas chers mais eux on est obligés de les renouveler régulièrement alors qu’un rotring c’est pour la vie XD)
- un minimum d’entretien