Feed_24x24 Twitter_24x24 FaceBook_24x24 Youtube_24x24

Le matériel - article commun

Bien sûr, les professionnels utilisent des outils bien spécifiques -et de bonne qualité/chers-, et chaque auteur a ses préférences. Mais quand on commence à dessiner, retenez qu'une feuille, un crayon, une gomme et une équerre sont largement suffisants. Vous ressentirez de vous-mêmes le besoin ou la curiosité de prendre quelque chose de plus performant en avançant.


Les forums et plate-formes de dessinateurs amateurs se multiplient. Les leçons et savoirs se mélangent souvent indistinctement. Beaucoup veulent utiliser du matériel "pro" alors qu'ils débutent à peine. Le dessin est long apprentissage. On ne cesse jamais d'apprendre et d'évoluer. Se jeter directement sur >ze< matos ne fera pas de vous un meilleur dessinateur. "Les bons outils ne font pas les bons ouvriers".
Ceci est un petit avertissement rapport à diverses critiques que l'on peut trouver sur tel ou tel outil. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, qui eux-mêmes varient en fonction des dessinateurs et de leur "niveau" à un moment donné. Et si en testant un outil, il ne vous plait pas, ne le jetez pas au feu de suite. Nombreux sont ceux qui ont changé d'avis en les réessayant après quelques temps ;)

Voilà donc un article commun exhaustif écrit par les différents dessinateurs présents aux alentours et dans Kejhia, des avis différents et souvent complémentaires autour de différents outils.

Crayons

Les crayons mine se classent comme suit du plus sec au plus gras :
9H | 8H | 7H | 6H | 5H | 4H | 3H | 2H | H | F | HB | B | 2B | 3B | 4B | 5B | 6B | 7B | 8B | 9B

- H signifie hard (« dur » en anglais, que l'on pourrait traduire par « sec ») ;
- B signifie black (« noir » en anglais) ;
-HB signifie hard black (c'est-à-dire « moyen »)
- F signifie fine point (« pointe fine »). Il s'agit du véritable milieu, HB étant en fait un peu plus gras. (source wikipédia)

Crayons

Plutôt slip ou caleçon ? Crayon ou critérium ?
nade Nade :
pour ma part, j'utilisais avant des mines HB -celles qu'on trouve le plus facilement dans les hypermarchés- et ça ne m'allait pas du tout. Déjà que j'appuie comme une brute, avec ça j'avais de gros traits immondes qui dégoulinent. Par hasard, j'ai essayé le H et depuis, je n'utilise plus que ça.
lunalithe Lunalithe :
crayons de bois évidemment (surtout B et 2B pour les crayonnés).
one T.T.One :
les crayons, c’est la misère : faut les tailler, en trouver avec des mines pas toutes cassées à l’intérieur, pis le chat, il les a tous mangé…


Critériums

girl T.T.Girl / T.T.One : critérium 0.3 HB - outre le fait qu'on a un trait relativement chargé en détails (pour les visages et les cheveux), nos crayonnés sont de simples bases destinées à être gommées. Donc, quelque chose de très fin et léger nous est plus facile à manier
solkeera

Solkeera : avant je prenais le premier crayon qui me venait sous la main, maintenant j'ai MON critérium (rotring tikky) qui a juste le bon poids et la bonne sorte de mine... je ne peux plus dessiner avec autre chose.

rillao Rillao : porte mine tout bête avec une mine 0.7 H.B, j'avoue que je me suis jamais posée la question. Un jour mon porte mine rotring s'est bouché et j'ai pris le premier qui me passait sous la main dans ça fait au moins deux ans qu'il ne me lâche plus... La mine est énorme certes, mais au moins pas peur de casser, je ne grave pas dans le papier, et c'est un vrai confort que de pas avoir à ressortir ou remettre des mines en permanence. Et sinon j'aime les porte mine avec un corps épais, ça permet de l'avoir bien en main, il ne glisse pas des doigts.


Crayons / Stylos de couleurs

Parce qu'il y en a pour lesquels, un crayon ou un critérium, c'est pas encore assez, alors ils utilisent encore d'autres choses, parce que la couleur peut s’effacer sous pc. Ca évite la corvée de gommage et de nettoyage.
ed

Edward : crayon de couleur pour tout ce qui est crayonnés destinés à avoir un line ensuite. J'utilise des crayons de base, scolaires, car je ne prends pas la peine de les gommer par la suite, je supprime la couleur en question sous Photoshop.

solkeera Solkeera : pour les crayonnés, je ne saurais me passer des col-erase, ces crayons de couleur effaçables à la mine de rêve qui glissent tout seul sur le papier et vous habillent joliment le moindre brouillon. Personnellement je les trouve plus agréables à utiliser que les mines de couleurs qui cassent toutes les deux secondes et sont difficiles à effacer...



Stylos pour encrer

A pointe tubulaire

Ce sont les stylos calibrés extrêmement précis qui permettent le dessin au trait d'une régularité sans faille, dans le moindre détail.Dans l'ensemble, ils se valent plus ou moins tous. A choisir en fonction des disponibilités que l'on a près de chez soi.
Les tailles standards des Artline, Staedtler, Unipin, même FaberCastel se trouvent en simple librairie (0.5, 0.7, 1). Pour des tailles plus spécifiques (0.03, 0.05, 0.1, etc.) ou des marques comme Rotring, il faudra chercher des magasins plus spécialisés dans la vente de produits de dessin. Et pour des marques comme Neopiko, il faudra chercher directement en magasin faisant des imports du Japon.

girl T.T.Girl : à choisir, je préfère les Staedtler ou Artline. Les autres ont des mines qui ne m'ont jamais fait long feu. Les mines des FaberCastel ne sont pas assez précises à mon goût.
rillao

Rillao : feutres Faber Castle noir, pour faire mes contours, on les trouve assez facilement (quoique..) et sont, je trouve, agréable à utiliser, ils glissent bien. Ce n'est pas non plus l'outil parfait, il faut gommer le moins possible dessus sinon le noir s'abîme, il faut le tenir assez droit et la mine s'use très vite. Pas parfait mais ça me convient donc que demander de plus ? La taille que j'utilise le plus c'est le F, le S est également utile, les autres je trouve qu'ils manquent de précisions.

ed

Edward : Feutres techniques 0.1mm à 0.8mm UniPin fine line pour les lines de mes BD et de certaines illustrations. C'est des feutres assez précis, pas trop cher, et trouvable même à Bourges.^^ Pour l'instant, j'en suis plutôt content. En plus, lorsqu'ils commencent à s'user, il écrivent plus fin, je ne les jette donc pas tout de suite, ils me servent pour des petits détails.



Rotring

girl T.T.Girl : je l'ai utilisé quelques temps, fascinée par tout ce qu'on en dit. Je trouve qu'ils ont des avantages de la plume : utilisation de l'encre de chine mais avec un débit régulier sans avoir besoin de recharger en encre toutes les deux secondes. Ils sont très bien quand on a un trait net et précis. D'ailleurs, à la base ce sont des stylos pour le dessin technique. Mais sinon, à cause de leur régularité, il est impossible de faire des effets de pression ou de pleins et de déliés. De même, ils supportent très mal d'être utilisés vite ou autrement qu'à la verticale.



Neopiko

girl

T.T.Girl : exemple déplorable avec mes Neopiko dont la mine est morte au bout de deux jours (même si c'était des pointes très fines -003 et 005- et que j'ai bossé près de deux jours non-stop avec). Je ne réitèrerai pas.

ed Edward : le 0.05mm me sert principalement pour les visages des personnages en plan un peu éloigné, et le 0.03mm m'est devenu indispensable pour faire des ombrages en petits traits tout fins. A savoir que les pointes sont tellement fines qu'elles en sont extrêmement fragiles. A manipuler avec douceur. Mais impossible à trouver dans les petites villes, ni même sur internet. Je vais être obligé de retourner à Junku, sur Paris, pour faire des réserves.


BrushPen

ed Edward : feutre-plume vraiment agréable à manier, un classique du dessineux. Permet des aplats de noir profond, sans traits de pinceaux, et très rapide à appliquer. Personnellement, je ne l'utilise que pour le remplissage, mais certains s'en servent également pour le line.
girl Girl dit : Je confirme que je l’utilise aussi parfois en line. Ce qui est génial avec le brush pen c’est qu’il remplace la combinaison pinceau + encre. Je pense qu’il est dans mon top 3 du matos.

rillao

 

Rillao : Brush Pen Pentel, le célèbre pinceau rechargeable aux poils en nylons ! Ca fait des années et ça ne s'est pas abîmé depuis, très fluide, et pratique à transporter, évidemment. Il est indispensable cet outil, il simplifie la vie ! Surtout qu'il est parfaitement rechargeable à la main avec une seringue et un peu d'encre de chine. A ce propos conseil : faites attention à ne pas mettre de l'encre de chine trop riche, j'ai bouché un pentel en y mettant de l'encre qui sent bon la nature et qui fait des noirs magnifiquse. Je vous conseille l'encre Lefranc&Bourgeois, Nan-King. J'en ai pas testé beaucoup mais celle là, jamais eu d'ennuis de bouchage.
girl Girl : Le brushpen de pentel peut se recharger à la seringue mais je le déconseille pour les brushpen Mitsubishi. Ca les tue illico si on n'y met pas la recharge prévue à cet effet. J'ai bousillé le mien en le remplissant comme ça, et pourtant, c'était de l'encre de chine de la même marque et visiblement pas trop épaisse ou quoi x_x;;; On a tout essayé et impossible à rattrapper, même à l'eau chaude ou quoi.


PLUMES

lunalithe Lunalithe : Plumes Atome et Sergent Major + encre de Chine. Mais ça, c'est vraiment galère!! Je suis allée au Furet pour acheter une plume G et une plume Cabra (j'avais bien appris ma leçon) mais les vendeurs m'ont regardé comme si j'étais une folle sortie de je ne sais où. Et ils m'ont même dit que ça n'existait pas!! Pff, ‘connaissent même pas leur métier!!

girl

 

T.T.Girl : Et oui, les trucs genre plumes G, Cabra, et tout ça, c'est spécifique. Ce sont des références japonaises qu'on ne trouve donc qu'en import dans les magasins spécialisés ou en convention.
Sinon, je suis fan de la plume, quand j’ai le temps… Parce que bon, le rendu de la plume, c’est carrément autre chose, mais ça demande de pouvoir s’y consacrer. Quand on a peu de temps pour dessiner, on se tourne vite vers les stylos, plus rapide et moins contraignant…

plumy_shojo

Plumy : l'encrage à la plume, à long terme, se révèle certainement la meilleure option, mais néanmoins assez contraignante : encre qu'il ne faut pas renverser, qu'on ne peut pas forcement utiliser partout...




FEUILLES

inconnu T.T.Two hurle : Il faut penser à l'avenir de la planète !!! Utilisez vos feuilles au maximum, même recto/verso, et pensez "papier recyclé" aussi souvent que possible !!
one T.T.One : on peut trouver dans les magasins qui font des imports du Japon des feuilles pré-imprimées pour faire ses planches. Ces feuilles sont relativement cartonnées, un peu comme du bristol et ont des marges pré-tracées pour le format. Après, je en sais pas si c'est très utiles par ici =P Pis en plus, c'est cher...

A3 / A4

one T.T.One : j'ai jamais essayé le A3. Mais le A4, pour faire des planches, c'est déjà pas mal pour faire plein de choses, et en plus, c'est plus facile de trouver et manier des porte-vues A4 !
plumy_shojo

Plumy : A4, papier machine 1er prix. Jamais ressenti le besoin de plus. Ce format permet un bon niveau de détails pour peu qu'on prenne le temps, et est facilement rangeable en classeur ou porte vue, et transportable.



Bristol

girl T.T.Girl : je déteste le toucher du papier, c'est idiot pour un dessinateur, hein Du coup, j'ai mis T.T.One au bristol sous peine de ne pas encrer ses planches. Le papier bristol est très épais et ne plie pas au moindre coup de gomme. De plus, comme il est lisse, la plume et la plupart des mines glissent très bien dessus. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'est pas si cher en première marque : on en trouve dès trois euros les cinquante feuilles.
one

T.T.One ajoute : le bristol reste quand même pas fun quand on a des crayonnés chargés, gravés ou pas propres. Je pense qu'il marque facilement. Pour nous ça va parce qu'on a des crayonnés légers. Mais les autres, je sais pas.



Carnet d'esquisse

rillao

 

Rillao : carnet d’esquisse de Canson ou XL, 100feuilles de 90g à chaque fois, préférence pour les carnets XL parce que ce sont des formats standards de 21x29,7, soit A4 et non pas le format bâtard de Canson qui est du 24x32, fort peu pratique pour scanner... je dois faire attention de ne pas faire des dessins pleines page si je ne veux pas être trop embêtée après.
Et les mêmes carnets en format A5, plus pratique à transporter et pour noter des idées.


Papier aquarelle

rillao

Rillao : j'achète la marque de Gerstaecker car pas cher (quoique, ça a augmenté malheureusement...) http://www.geant-beaux-arts.fr/Bloc_N%C2%B03_Aquarelle-bloc-aquarelle.htm pour 100 feuilles 24x32 en 200g, juste ce qu'il faut pour l'aquarelle, ça ne se déforme pas trop. Le grain n'est pas trop grossier, un peu trop accrocheur pour l'encrage fluide par contre.




REGLES

Pistolets

girl

 

 

 

T.T.Girl : Ces règles toutes fun et pleines de formes. Au début, je ne comprenais pas trop en quoi elles pouvaient être utiles. Mais au bout d'un certain temps, à force de voir mes courbes supers moches à l'encrage, je me suis dit qu'il me faudrait de l'aide. Donc c'est tout naturellement qu'elles ont fini par trouver leur place dans notre matériel.
Voir la page sur l'utilisation du pistolet qui tue tout au Placard
Pour les formes plus spécifiques, on les utilise moins régulièrement. On a un trait plutôt tremblant, alors utiliser des formes parfaites jureraient peut-être avec le reste du dessin. On s'en sert comme guide sur les crayonnés mais les encrons à la main sur la planche finale.

GOMMES

inconnu T.T.Two crie : plus tendres elles sont, mieux elles sont !!! (J'suis pas pédophile !!!) J'veux juste dire que quand les gommes sont dures, elles ont tendance à laisser des traces et souvent, à arracher ou plier la feuille !
inconnu Tomtom :

d’avis général, tout le monde recommande pas mal toutes les formes de gommes : des gros galets pour gommer en bourrin aux stylos-gommes et gommes-cutter pour les détails.

solkeera Solkeera : Niveau gomme pour les col-erase pour moi les meilleures c'est les roses d'écolier bien dures qui grattent (moins elles sont chères, plus elles sont grossières, mieux ça marche XD comme quoi y a pas toujours besoin de se ruiner pour bien s'équiper...)

girl

T.T.Girl : les plastiques blanches : non pas qu'elles soient réellement en plastique ! Mais c'est ce qui est écrit sur celles que j'utilise ! Je trouve que ce sont celles qui gomment le mieux et le plus proprement sur le papier Bristol.
nade Nade : la gomme j'utilise aussi une gomme plastique...parce qu'elle fait des grosse miettes quand on gomme comme ça c'est plus facile à enlever sur le dessin (puis elle gomme vachement bien)


BLANCS ET CORRECTEURS



Typ-ex

plumy_shojo

Plumy : Typex en stylo, le must. A utiliser pour finaliser la planche.

one T.T.One : en stylo aussi, c’est plus précis. Ceux avec le pinceau, ça en met partout pis c'est pas toujours bien opaque et c'est sale et... Ceux en rouleau c'est pas mal pour les textes foireux dans les bulles XD Mais bon, dans ce cas, autant n'avoir que le stylo...


Posca

rillao

 

Rillao : posca blanc, pratique pour servir de... Typex. Je m'en sers comme ça parce que ça ne dégueulasse pas le dessin quand on passe un coup de gomme dessus ! Contrairement au Typex qui étale le noir. C'est de la peinture à l'eau, et c'est très pratique pour ça, et pour faire des reflets et effets. Je l'utilise parfois en faisant un petit tas de peinture sur le coin de ma feuille (en appuyant sur la mine, ça fait de grosses gouttes), après, je prends un poinceau et je m'en sers de peinture toute bête pour rehausser, faire des goutelettes, et ce genre de choses.

wicka Wicka note : posca = peinture en stylo , trouvable en magasin de fournitures à dessin.


Gouache Technique blanche

girl T.T.Girl : On utilise du typex en stylo pour certaines choses mais c’est quand même assez restreint. Comme Rillao a choisi le posca, pour moi, la gouache technique et le pinceau, c’est le meilleur compromis que je me suis trouvée pour camoufler les saletés ou faire des effets de blanc. C’est aussi opaque mais très malléable quand même et contrairement aux posca qui ont des tailles de mine bien trop grosses pour nos planches et l'utilisation que je fais du blanc, avec un pinceau, je choisis la taille.

PEINTURES

Peintures en pastilles d'écolier

Parce qu'il faut de tout pour faire un monde, même si pour cela les grands peintres doivent se retourner dans leurs tombes en entendant ça.

inconnu

 

 

 

 

 

 

T.T.Two : Dans la peinture c'est très basique mais, je voudrais quand même parler de la peinture en pastilles. Ca donne un peu le même rendu que l'aquarelle à la différence que c'est plus opaque, que ça donne des couleurs plus ternes, et qu'il y a comme des micro grains ( si,si je vous jure! J'ai passé pleins de fois ma main dessus et même que ça partait quand je frottais!) C'est moins cher que l'aquarelle et c'est plus malléable car le pinceau est moins gorgé d'eau et donc y'a moins le risque de faire des flaques sur le dessin. Bien sûr, vous ne vous retrouvez dans mes paroles seulement si vous êtes aussi bourrin que moi avec la peinture! C'est réservé au niveau baby-dry.

Dès qu'on est un peu plus à l'aise avec la peinture à l'eau on peut passer à la gamme au dessus. En gros, la peinture en pastilles, c'est bien pour une initiation à la peinture à l'eau. Vous aurez moins la larme à l'oeil quand vous aurez vidé votre pastille en ayant fait un coucher de Soleil psychédélique puisque la peinture en pastilles ça coûte nettement moins cher que de l'aquarelle.
T.T.Two défend votre pouvoir d'achat!!! *________*

nade

Nade : en peinture je ne suis pas assez expérimentée, mais je sais une chose : j'adore les peintures en pastilles! ou les gouaches "scolaires". D'accord comme le soulignait T.T.Two niveau qualité, c'est pas énorme. Mais je la trouve plus pratique car opaque, qu'elle se mélange mieux, qu'elle ne sèche pas aussi vite que l'acrylique (après, peut-être que mon acrylique était pas géante…)



Colorex (encres colorées)

Voir le step by step d'Alhia sur son utilisation des encres colorées.
Les Colorex sont donc des encres colorées - colorex étant le nom du produit chez Pebeo- encres aquarellables,  transparentes, lumineuses, fortement concentrées, miscibles entre elles. Elles s'utilisent et se nettoient facilement avec de l'eau. C'est donc super pratique. Et on retiendra aussi que c'est super cher >_>;;
solkeera Solkeera : pour les couleurs en trad je ne jure que par les aquarelles liquides style colorex. La couleur est lumineuse et je fais mes mélanges moi-même dans un bac à glaçons. En fait je suis tellement habituée à ce truc que je ne comprends même pas comment utiliser les aquarelles en godets o__o
ed Edward dit : j'aime bien le côté déjà liquide des colorex qui procure un certain plaisir à étaler.
girl Girl : les encres colorées, c'est le bien. Ca se mélange, ça se dégrade, ça se nettoie presque tout seul contrairement à la gouache, bref, c'est la classe. C'est cher le pot, mais comme ça se mélange bien, pas la peine d'en avoir des milliers, juste les couleurs principales, après bon, faut savoir mélanger quoi u_u"


Aquarelles

ed Edward : l'aquarelle en godet me permet de bien jouer avec la matière, l'épaisseur de la peinture. Au final, les encres me servent souvent à faire les grandes surfaces, ou les arrières plans, et l'aquarelle en godets à entrer dans les détails des personnages. J'associe donc les deux.

rillao

 

Rillao : aquarelle en godet White Nights, achetée chez Gerstaecker (http://www.geant-beaux-arts.fr/) pour 20€ à peine pour 24 double-godets. L'emballage est carrément pas pratique à transporter mais au moins ça fait beaucoup d'aquarelle pour pas cher (je vous conseil d'aller faire un tour au magasin à paris si vous avez l'occasion, ils ont des prix intéressants sur certains trucs). Bon les couleurs sont pas suffisamment franche à mon avis mais on s'en sort très bien... coup de coeur pour l'Indigo et le rouge anglais qui me servent tout le temps !

TABLE LUMINEUSE

ed

 

 

Edward : Table de dessin lumineuse de chez Ikea. Mon dernier investissement qui, même si à la base ce n'était qu'un plaisir pour me faire un coin dessin, s'avère extrêmement confortable. La table lumineuse, je ne l'ai pas encore essayé, vu que je ne travaille jamais avec en temps normal, mais au moins elle est là, prête à m'amuser si j'ai envie de faire un peu d'animation par la suite. Mais le côté lumineux n'est un petit bout de la table, le restant procure un grand espace de travail incliné, ce qui fait le bonheur de mon dos. D'ailleurs, quand j'essaie de redessiner sur une table normale, je sens vraiment la différence. En tout cas, je ne regrette vraiment pas mon achat.

solkeera

 

 

 

 

 

Solkeera : je me sers systématiquement de la table lumineuse quand je fais du trad... C'est nécessaire car je ne réussis jamais un dessin du premier coup. Je griffonne comme une brute sur une bête feuille de brouillon qui finit par ressembler à une serpillière, et ensuite j'utilise la table pour faire un joli line bien propre sur une jolie feuille toute neuve, ou pas de line du tout d'ailleurs (parfois j'aquarelle direct par dessus la table et je suis les contours par transparence.)

Cette table lumineuse m'a coûté environ 5 euros, le prix d'un morceau de plexi acheté au M. Bricolo du coin + deux tabourets de la même taille + une lampe de bureau en dessous + assise par terre.

C'est pratique et économique (taille A3 ma chèèèère, et je planque le plexi derrière le canapé dès que je ne m'en sers plus) mais moyennement confort (la lampe chauffe et assise par terre à force y en a marre.)

lunalithe Lunalithe : j'encre à la table lumineuse. Bricolée maison, mais un peu mieux quand même que celle de Solkeera! Format A3, inclinée, portable, pour que je puisse faire mes dessins en vacances!!
girl Girl : Je pense que pour utiliser utiliser une table lumineuse, il faut quand même avoir un bon petit niveau pour ne pas risquer de perdre de la spontanéité du trait en calquant.

----------------------------------------------------------------------
Article qui sera certainement complété au fur et à mesure.
Vous pouvez retrouver les liens de tous les participants à cet article via la section "auteurs".

.

.