Feed_24x24 Twitter_24x24 FaceBook_24x24 Youtube_24x24

La perspective - Part 2


II Construction d'une vue en perspective

 

aaAvant de commencer le dessin d’un objet ou bâtiment en perspective, il faut d’abord savoir précisément ce que l’on veut obtenir. Par exemple, une simple perspective réaliste pour un décor ou alors une perspective exagérée pour faire ressortir une impression particulière (telle l’impression de grandeur, de profondeur, de vide…) ou encore d’autres.

aaBref, il ne faut pas se lancer tête baissée.

Mais avant de parler d’angle de vue pour donner telle ou telle impression, commençons par construire un objet en perspective.

 

1) Avec un point de fuite

01

aaGénéralement, on utilise un seul point de fuite lorsque l’on dessine un objet plat ou peu volumineux comme par exemple une feuille de papier, un mur pas trop épais, une épée, le dessus d’une table ou encore le sol.

aaBref, il y a beaucoup d’objets que l’on peut dessiner en perspective en utilisant un seul point de fuite.

 

- on commence par placer la ligne d’horizon.

02

- on place le point de fuite.

03

- on trace les lignes de fuite qui partent toutes du point.

04

- on place l’objet (le plus pratique reste de placer les droites qui sont perpendiculaires aux lignes de fuite). Plus l’objet est éloigné du point de fuite et moins la perspective sera prononcée.

05

aaA contrario, plus le point de fuite est proche de l’objet dessiné et plus la perspective sera exagérée, fonction de l’effet voulu que l’on verra un peu plus loin.

- on finit par tracer les contours de l’objet qui sont parallèles aux lignes de fuite.

06

 

aaEt voilà, on obtient un magnifique objet en perspective.

07

 

2) Avec deux points de fuite

08

aaLes objets ou décors dessinés avec deux points de fuites sont moins courants que ceux dessinés avec 1 ou 3 points de fuite.

aaCe sont généralement des objets possédant deux grands côtés  qui sont dessinés avec deux points de fuite, ou alors, c’est l’angle de vue qui le demande, par exemple, un coin de rue, un mur vu en contre-plongée, une salle vue de l’intérieur, un gros carré vu d’un coin ou encore tout objet plutôt plat vu de très près.

aaUn dessin avec deux points de fuite se révèle au final assez complexe à mettre en place et une bonne représentation visuelle (dans la tête) est nécessaire pour le réussir facilement.

aaMais au final, la construction de l’objet est la même que s’il n’y avait qu’un seul point de fuite, elle demande juste beaucoup plus de concentration et d’application.

09

aaAttention, on voit souvent des immeubles dessinés avec deux points de fuite seulement. En fonction de la vue, c’est parfois suffisant mais généralement, le troisième point manque quand même à l’appel.

 

3) Avec trois points de fuite

10

aaOn utilise généralement trois points de fuite pour dessiner les objet imposants tels les immeubles ou autres bâtiments assez hauts, très rarement pour autre chose. Leur construction n’est pas très difficile car elle est toujours la même, soit vue en contre-plongée, soit en plongée, jamais de face.

11-13p

 

 

III Choix de l’angle de vue

 

aaComme dit plus haut, l’angle de vue d’un objet peut agir sur le ressenti de celui qui le regarde. Il change également en fonction de la proximité de la caméra par rapport à l’objet filmé. Par exemple, si je suis loin d’un objet, la perspective sera légère alors qu’au contraire, si je suis proche, la perspective sera exagérée.

14

aaLa perspective peut aussi donner l’impression de grandeur insurmontable ou de profondeur insondable, elle peut rendre l’impression de vertige, de force, etc… Bref, bien choisir son angle de vue lors d’une perspective donne une chance supplémentaire de faire ressentir quelque chose à la personne qui regardera votre dessin.

 

1) Vue de face

 

* Avec 1 ou 2 points de fuite, jamais 3.

- Avec un angle optique faible :

aaLe point de perspective sera assez éloigné de l’objet dessiné. S’en dégage une neutralité, une normalité de la perspective, une absence d’émotion. Ce qui ne veut pas dire que c’est inutile.

- Avec un angle optique fort :

aaLe point de perspective sera proche de l’objet dessiné. S’en dégage alors une impression de proximité, de contact avec l’objet, ainsi qu’une impression de grandeur de ce dernier.

15

 

2) Vue en plongée

 

* Avec 1 point de fuite :

- Avec un angle optique faible :

aaLe point de perspective sera assez éloigné de l’objet dessiné, comme pour la vue de face. S’en dégage aussi une neutralité, une normalité de la perspective, ainsi qu’une absence d’émotion, mais vu de dessus comme vu depuis un hélicoptère ou un avion ou plus près.

16

- Avec un angle optique fort :

aaPoint de perspective proche. Donne l’impression d’être sur l’objet en général. Si l’angle est vraiment fort, la vue donne l’impression de vertige dû à la profondeur/la taille de l’objet.

17

 

* Avec 2 points de fuite :

- Avec un angle optique faible :

aaPareil que ci-dessus, il s’agit juste d’une représentation neutre de la vue dessinée.

- Avec un angle optique fort :

aaDonne l’impression d’être proche voir très proche de l’objet. Donne aussi une impression de grandeur de l’objet. On a presque l’impression que l’objet est déformé.

18

 

* Avec 3 points de fuite :

- Avec un angle optique faible :

aaCette vue n’a aucune utilité particulière, on pourrait presque se passer de la dessiner car elle complique la réalisation du dessin plus qu’autre chose. Mais si elle est faite, la vue est moins neutre qu’avec un ou deux points de fuite. Elle donne une impression de grandeur sans exagération, par contre, elle donne une véritable impression de réalisme si elle est correctement réalisée.

19

- Avec un angle optique fort :

aaImpression de grandeur de l’objet par la profondeur de la vue. Cette vue donne aussi une impression de vertige, mais plus réaliste qu’avec un seul point de fuite, plus complexe.

20

 

3) Vue en contre-plongée

 

* Avec 1 point de fuite

- Avec angle optique faible :

aaCette vue donne simplement l’impression d’être bas par rapport à l’objet, pas forcément petit, juste plus bas que l’objet.

- Avec un angle optique fort :

aaLa même chose mais plus près de l’objet.

Ces deux vues font assez peu réaliste au final.

21

 

* Avec 2 points de fuite

- Avec un angle optique faible :

aaPour cette vue, le résultat est le même que s’il n’y avait qu’un seul point de fuite, le réalisme en plus

- Avec un angle optique fort :

aaL’objet parait imposant, on se sent plus petit que ce dernier, dominé par lui. En ressort une impression de grandeur de l’objet et, donc, de domination de celui-ci.

22

 

* Avec 3 points de fuite

- Avec un angle optique faible :

aaImpression de voir en dessous d’un objet imposant de manière réaliste, sans exagération.

23

 

- Avec un angle optique fort :

aaImpression de grandeur de l’objet, de force, de hauteur et de proximité. On se sent comme écrasé par l’objet. Cette vue est très souvent utilisée pour dessiner un immeuble réaliste mais imposant.

24

 

aaEt voilà, toi ô lecteur assidu, si tu es arrivé jusqu’ici et que tu as tout compris, il ne te reste plus qu’à t’exercer.

aaDans un premier temps, dessiner ces différentes vues avec un simple cube pour bien visualiser l’objet dans la tête est important. Une fois ce travail assimilé, il ne reste plus qu’à varier la forme du cube pour obtenir l’objet que l’on veut dessiner et le tour est joué, enfin, c’est toujours plus facile à dire qu’à faire.

 

Bonne chance Jim !

.

.