Feed_24x24 Twitter_24x24 FaceBook_24x24 Youtube_24x24

La perspective - Part I

I Comprendre la perspective

 

00r

 

 

Quoi ? Pourquoi ? Comment ?

 

Gné ?
C’est juste la façon dont je vais aborder la perspective afin que toi, ô lecteur assidu, tu comprennes tout de cette chose intrigante qu’est la perspective.

 

 

Quoi ?

 

La perspective, qu’est-ce que c’est ? Selon le Petit Larousse :

« N.F. […] Art, technique de la représentation en deux dimensions, sur une surface plane, des objets en trois dimensions tels qu’ils apparaissent vus à une certaine distance et dans une position donnée. »

Bref, pour une personne qui sait ce qu’est la perspective, la définition est claire mais pour les autres, en voici une simplifiée :

La perspective, c’est l’effet d’optique que l’on constate dans la vie de tous les jours (dû à l’éloignement des objets que l’on regarde) que l’on dessine sur notre feuille.

 

01-03r

 

Pourquoi ?

 

C’est vrai, pourquoi s’embêter avec la perspective ? Ce serait tellement plus simple sans. Oui mais voilà, sans la perspective, comment représenter un objet éloigné ? Impossible. Comment rendre la profondeur, la hauteur, etc … ?
La perspective, c’est ce qui donne du sens, du réalisme (entre autres) à un dessin.

 

04-05r

 

Comment ?

 

Alors avant de partir sur la construction d’un immeuble en contre-plongée avec trois points de fuite, commençons par la base : La ligne d’horizon.

 

 

Qu’est-ce que c’est ?

 

Trop souvent mal placée dans un dessin, des fois, carrément oubliée, cette ligne est pourtant assez facile à imaginer. Il suffit de penser à la démarcation entre l’océan (ou la mer, ça marche aussi) et le ciel. Avant de commencer la perspective, il faut donc pouvoir placer cette ligne d’horizon correctement.

 

06r

 

 

Pour ce faire, il suffit de penser que l’on voit les images à travers l’objectif d’une caméra :

07-08r

Quand la caméra est horizontale, la ligne d’horizon est au milieu de l’objectif,

peut importe la hauteur de la caméra.

 

 

09-10r

Quand on incline la caméra vers le bas, la ligne d’horizon remonte à l’image,

logique direz-vous mais en dessin, pas tant que ça.

 

 

11-12r

Et à l’inverse, quand on incline la caméra vers le haut, la ligne d’horizon descend

à l’image, logique toujours.

 

 

Mais à quoi ça sert de savoir ça ? Tout simplement à placer les points de fuite correctement.

 

 

Qu’est-ce qu’un point de fuite ?


Le point de fuite est le point par lequel convergent toutes les droites parallèles (d’un objet) avec l’effet d’optique dû à la perspective :

 

13-14-15r

Toutes les droites horizontales sont parallèles mais à travers l’objectif, elles semblent se

rejoindre en un point : le point de fuite, situé sur la ligne d’horizon.

 

 

 

16-17r

 

 

 

18-19r

Comme le point de fuite est toujours placé sur la ligne d’horizon, il se déplace avec elle.

 

Si vous ne placez pas le point de fuite, le résultat final peut être bancal, voire catastrophique, d’où l’importance de placer le point de fuite. (note : quelque chose qui se rapproche ne peut pas voir sa taille diminuer, c’est l’inverse et il n’y a pas d’exception.)

Mais un problème peut alors se poser : quelles seront les droites parallèles qui se rejoindront en un point de fuite, comment les déterminer ?

 

Pour commencer, prenez l’exemple d’un simple cube :

 

20-21r

vue de face, aucune perspective, tout est caché par la face visible.

 

 

22-23-24r

A partir du moment où il y a deux faces, alors il y a deux points de perspective minimum. Sans angle de vue, il n’y en a que deux (sauf exception, la vue « oeil de bœuf » qui donne cinq points de perspective mais là ça devient très compliqué).

 

 

25-26-27r

On note qu’il y a un angle de vue mais pour simplifier, c’est volontairement que le

troisième point de fuite n’a pas été placé, contrairement à l’image suivante.

 

 

28-29-30r

Plus l’angle de vue est faible et plus le point de fuite sera éloigné. Sur un dessin, il est

même fréquent que le point de fuite sorte de la feuille, c’est normal.

 

Ce sont donc les lignes parallèles d’une même face qui auront le même point de fuite. Ce sera pareil avec tous les objets et décors de la vie courante. Le plus simple à comprendre et à imaginer reste l’immeuble puisqu’il s’agit d’un grand pavé.

 

 

31r

 

La deuxième partie portera sur la construction des objets, murs, immeubles, etc... en perspective avec un, deux et trois points de fuite. Mais pas avant le mois prochain :), 2019 m'attend... lol

.

.